-10% SUR VOTRE PREMIERE COMMANDE EN VOUS INSCRIVANT A LA NEWSLETTER

0

Votre panier est vide

L'AMY

L'AMY - RITA

Informez-moi lorsque le produit sera disponible :


  • FAIT POUR : UNISEX

  • MONTURE : MONTURE EN MÉTAL PLAQUÉ DORÉ

  • BRANCHE: CARAMEL EN ACÉTATE

  • VERRE : DÉGRADÉ MAUVE VERS ROSE

  • LIEU DE FABRICATION: FRANCE

  • CE PRODUIT EST LIVRÉ DANS UN ÉTUI BARBOULENE



--

La Famille Lamy fait partie des familles qui ont œuvré au développement de l’artisanat de la lunetterie. C’est avec Louis Félix LAMY, né aux Rousses en 1779, que la société voit le jour en 1810.
Dès les débuts, Louis-Félix LAMY développe le commerce de la lunette en réalisant des ventes en Suisse et en Italie, en raison de leur proximité géographique avec le Jura. L’exportation de l’artisanat de la lunetterie connaît ses premiers succès à l’international. En 1879, le petit-fils de Louis-Félix, Auguste LAMY rejoint la société et s’aventure dans l’exportation des montures fabriquées par son grand-père vers l’Australie.
Cette initiative fut un succès et les collections LAMY reçurent un « certificate of award » lors de l’exposition internationale de Sydney et furent distinguées de la même façon l’année suivante à Melbourne.


En 1883, Auguste construit, rue Gagneur à Morez, la première usine moderne dédiée à la fabrication de lunette en France. Cette dernière se situe à l’arrière de la maison familiale et emploie une quinzaine d’ouvriers. Cette nouvelle manufacture est d’autant plus innovante et précurseur qu’elle est la toute première usine électrifiée de Morez, grâce à la construction d’un étang sur les hauteurs qui permet l’alimentation en énergie des machines. C’est ainsi qu’est née la société Auguste Lamy Fils.


En 1900, Auguste LAMY Fils compte une trentaine de salariés. La période des deux guerres força la famille LAMY à suspendre leur activité afin de participer à l’effort de guerre.
Malgré la conjoncture économique et politique, la société se maintient tant bien que mal jusque dans les années 40.


En 1945, pour suivre la voie de son père et de son grand-père, Robert LAMY décide d’intégrer l’Ecole Nationale d’Optique de Morez et entreprend de relancer la société et l’artisanat lunetier familial.


Les deux guerres ayant affaibli la société, Robert LAMY puise dans l’héritage des connaissances familiales et son savoir-faire dans la fabrication de montures de lunettes pour lancer ses propres créations et décide de les livrer lui-même à bicyclette. Les montures de lunettes en plastique découpé et par la suite en métal sont sorties d’usine grâce à un outillage sous-traité. C’est le renouveau de la maison LAMY.
En 1954, Jacques LAMY le frère cadet de Robert rejoint la société. L’entreprise AGUSTE LAMY & Fils emploie alors une quarantaine de personnes.